Plan de relance européen : Soutien à la numérisation de contenus audiovisuels et à la création de jeux vidéo en Fédération Wallonie-Bruxelles

Les deux premiers appels à projets s’inscrivant dans le cadre du projet de « numérisation des secteurs culturels et médiatiques en Fédération Wallonie-Bruxelles » issu du Plan de reprise et de résilience européen vont être lancés, sur proposition de la ministre de la Culture et des Médias Bénédicte Linard, par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. D'ici 2024, plusieurs appels à projets seront ainsi lancés pour un montant total de 5 millions d’euros. 

Les deux premiers appels à projets s’inscrivant dans le cadre du projet de « numérisation des secteurs culturels et médiatiques en Fédération Wallonie-Bruxelles » issu du Plan de reprise et de résilience européen vont être lancés, sur proposition de la ministre de la Culture et des Médias Bénédicte Linard, par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles. D'ici 2024, plusieurs appels à projets seront ainsi lancés pour un montant total de 5 millions d’euros. 

Le premier concerne la numérisation et la valorisation d’œuvres audiovisuelles et sonores, le second concerne le soutien à la production de nouvelles œuvres digitales natives, avec cette année, et pour la première fois en Fédération Wallonie-Bruxelles, un soutien culturel à la création de jeux vidéo ! 

Dans le cadre du plan de reprise et de résilience européen, le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a soumis un projet de « Numérisation des secteurs culturels et médiatiques » pour un montant total de 16 millions d’euros, dont font partie ces deux premiers appels à projet approuvés ce jeudi 30 septembre.

Ceux-ci sont une première concrétisation de ce projet. Ils visent à renforcer la diversité culturelle, d’une part par le biais de la numérisation et de la mise à disposition des oeuvres audiovisuelles et sonores produites en FWB, et d’autre part par un soutien à la production de nouvelles oeuvres audiovisuelles numériques natives, comme les jeux vidéo.

• Le premier appel à projet concerne la numérisation, la conservation mais aussi la valorisation d’oeuvres audiovisuelles et sonores (films, archives sonores, captations diverses, podcast…) afin de constituer et de conserver une collection d’oeuvres possédant un intérêt esthétique, technique et historique permanent pour la FWB. L’objectif de ce projet est également d’assurer l’accès et la médiation vers les publics.

• Le second appel à projet vise à soutenir la création et l’innovation dans le domaine du jeu vidéo, un champ de l’industrie audiovisuelle jusque-là peu valorisé. Ces aides, qui iront de 25.000 à 75.000 euros, permettront de financer un projet de jeu vidéo dans sa phase initiale de prototypage, une des premières étapes clés dans la création d’un jeu vidéo. Elles visent à stimuler les écritures personnelles et singulières adaptées au web, la création d’univers, de “gameplay”, de graphismes innovants, via l’utilisation de nouvelles technologies.

« Si le secteur du jeu vidéo est déjà soutenu au niveau économique notamment par les régions (et peut être bientôt à travers le mécanisme fiscal du Tax Shelter), c’est la première fois qu’une aide « culturelle » au secteur sera mise en place en Fédération Wallonie-Bruxelles. Celle-ci a été pensée pour être complémentaire aux autres aides économiques disponibles en Belgique, pour occuper un territoire jusqu’ici délaissé, celui du développement et du prototypage, dans une optique de renforcement de la portée culturelle des jeux. Le secteur du jeu-vidéo est un écosystème en pleine croissance en Wallonie et à Bruxelles, grâce à la créativité de nos studios locaux mais aussi à l’excellence reconnue de nos écoles », souligne la ministre des Médias et de la Culture Bénédicte Linard.

D’autres appels à projets dédiés aux oeuvres digitales natives seront lancés au fur et à mesure du déploiement du plan de reprise

Retour aux communiqués de presse